Nous vous proposons d'assister au festival Eurochestries 2021

du 2 Août au 11 Août 

12 concerts auront  lieu en VALS de SAINTONGE

''LOULAY- BORDS-SAINT SAVINIEN-VILLENEUVE LA COMTESSE

PAILLÉ - BERNAY SAINT MARTIN - SAINT HILAIRE DE VILLEFRANCHE

SAINT-JEAN D'ANGÉLY-AULNAY-SAINT GEORGES DE LONGUEPIERRE TONNAY BOUTONNE - MATHA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Concerts en Vals de Saintonge et alentours

 

Site départemental Eurochestries

 

A Loulay, le lundi 2 août (concert gratuit) !

 

Le Quintette à vent Alvarez Beigbeder (Espagne)

 

Les amateurs de musique classique adeptes des Eurochestries les connaissent. Ascen (flûte), Carlos (cor) Adrian (hautblois), Antonio (basson) et José Luis (clarinette) ont participé à plusieurs festivals d’Eurochestries International, en Charente-Maritime, mais aussi en Chine, au Canada, en Slovaquie avec l’Orchestre symphonique Alvarez Beigbeder. Ils reviennent cette fois sous le format du quintette à vent, créé dès 1998 par les solistes et les fondateurs de cette grande formation, et proposeront un programme enlevé, conçu pour satisfaire les attentes du public français. Ascen et Carlos sont enseignants, Adrian, Antonio et José Luis terminent leurs études supérieures en Allemagne, à Séville te à Madrid. C’est dire leur talent et leur passion pour la musique classique.

 

Le lundi 2 août, à Bords

 

 

 

Le Quatuor de saxophones Alea (Espagne)

 

Le Quatuor de saxophones Alea est né de la volonté commune de ses membres de promouvoir la pratique de cet instrument tant au sein d’un orchestre que d’une formation de musique de chambre. Rosa (saxophone soprano), José (saxophone alto)  et Lucia (saxophone ténor) sont étudiants au Conservatoire royal supérieur Victoria Eugénia de Grenade. Ils y seront bientôt rejoints par Ravier (saxophone baryton), qui a abandonné la préparation d’une licence de philosophie pour se consacrer exclusivement à son art. Pour le Festival Eurochestries, le quatuor a conçu un programme qui allie le répertoire classique à la musique espagnole. Cela ira de « La marche des prêtres » de Mozart à « Une nuit à Grenade » de Ruiz, du « Barbier de Séville » de Rossini à la « Suite hellénique » d’Iturralde..., avec, en final, l’incontournable hymne des Eurochestries !

A Aulnay, le mardi 3 août

 

 

L’Ensemble de cuivres Abracada-brass

 

L’objectif de ces dix-là est on ne peut plus clair : faire découvrir les cuivres, la beauté de leurs sons et la densité du répertoire spécifique à ces instruments. Ils sont tous ou ont été étudiants du prestigieux Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon et ont décidé de s’unir pour offrir au public des Eurochestries des concerts laissant éclater leur virtuosité et leur jeune professionnalisme grâce au choix de pièces variées et attrayantes.

L’un est aujourd’hui élève du Conservatoire National Supérieur de Paris, un autre s’est distingué au Jeju International Brass Compétition en Corée du Sud, le troisième enseigne déjà à Tunis. Né au Mexique, Gustavo s’est fait un nom avec l’Ensemble national de trompettes de son pays natal... et les autres sont lauréats de concours nationaux et participent à divers orchestres, tels l’Orchestre National de Lille ou ceux des Opéras de Saint-Etienne et de Lyon. Tous nés au tournant du millénaire, ils sont les serviteurs d’une famille d’instruments qui a trouvé sa place tans dans la musique classique que dans les sons actuels. Profitez-en !

 

Le mercredi 4 août, à Paillé

 

 

Le Quatuor de saxophones Alea (Espagne)

 

Le Quatuor de saxophones Alea est né de la volonté commune de ses membres de promouvoir la pratique de cet instrument tant au sein d’un orchestre que d’une formation de musique de chambre. Rosa (saxophone soprano), José (saxophone alto)  et Lucia (saxophone ténor) sont étudiants au Conservatoire royal supérieur Victoria Eugénia de Grenade. Ils y seront bientôt rejoints par Ravier (saxophone baryton), qui a abandonné la préparation d’une licence de philosophie pour se consacrer exclusivement à son art. Pour le Festival Eurochestries, le quatuor a conçu un programme qui allie le répertoire classique à la musique espagnole. Cela ira de « La marche des prêtres » de Mozart à « Une nuit à Grenade » de Ruiz, du « Barbier de Séville » de Rossini à la « Suite hellénique » d’Iturralde..., avec, en final, l’incontournable hymne des Eurochestries !

à Bernay Saint-Martin

Le mercredi 4 août

 

 

L’Ensemble à vent Magistral Band  (Espagne)

 

Le Magistral Band, qui animera ce concert du Festival Eurochestries Charente-Maritime est née d’une belle amitié entre une quinzaine d’élèves du Conservatoire professionnel de musique Pedro Aranaz, de Cuenca, une ville de Castille-La Manche, au centre de l’Espagne. Leur projet : préserver, diffuser, promouvoir la musique en milieu rural, dans le but de le revitaliser par des manifestations culturelles. On ne peut être plus en adéquation avec Eurochestries et Cap Saintonge ! Leur répertoire est très complet, allant d'œuvres populaires telles que pasodobles, marches et zarzuelas, à la musique traditionnelle de leur région, en passant par des pièces de jazz et de blues dans le plus pur style américain et en intégrant des œuvres classiques. Placé sous la direction d’un chef de 29 ans, Pablo Martinez Valiente, la « Band » promet une soirée « Magistral » !

 

A Matha le mercredi 4 août (concert gratuit)

 

Le Quintette à vent Festivo  (Espagne)

 

Qui dit « Eurochestries » dit jeunesse, qualité et passion. Venu d’Andalousie, le Quintette à vent Festivo illustre parfaitement l’ambition de ce festival charentais-maritime : offrir au public quelques-unes des plus pages de la musique classique, mais aussi faire découvrir ou redécouvrir les airs les plus populaires des répertoires nationaux. Et l’Espagne n’en manque pas ! Tous élèves du prestigieux Conservatoire Supérieur Andrès de Vandelvira de Jaèn, Marta (flute), Jésus (hautbois), Maria (clarinette), Rocio (basson) et Luis (cor), ont ainsi à leur programme « un voyage du classicisme au XXème siècle, avant d’offrir un aperçu du folklore ibérique, dont, naturellement, « Andaluza », le plus célèbre pièce de Granados.

 

A Saint-Hilaire-de-Villefranche,

le 5 Août 2021

 

Le quatuor de trombones « Quatuorbone Fusion »

 

Rien ne prédestinait ces quatre jeunes garçons à se rencontrer, si ce n’est l’attrait de la France, puis leur goût commun pour le trombone. Kelvin est né à Hong-Kong, Andrès à Bogota et les deux Luis au Venezuela. Quatre virtuoses qui, aujourd’hui, après s’être produits souvent dans des orchestres nationaux réputés, poursuivent leurs études musicales supérieures à Paris, au Conservatoire à rayonnement régional, dans la classe de Jacques Mauger. Quatre amis qui, cette année, ont décidé de s’unir pour offrir aux amoureux des Eurochestries un programme composé d’une dizaine de pièces classiques (Mozart, Verdi, Händel, Haydn, Borodin, Tchaïkovsky,...) qui mettent en valeur leur instrument préféré. Ce qui ne les empêche pas d’explorer d’autres genres, le jazz et la musique latino-américaine notamment. D’autres sonorités, mais tout aussi éclatantes !

 

Le vendredi 6 août, à Saint-Jean d’Angély

 

 

La chorale Acad’Ô’Chœur (France)

 

Créé à l’initiative de l’Université de Poitiers en collaboration avec Eurochestries Charente-Maritime, Acad’Ô’chœur est la première chorale académique en France. Son concert à Saint-Jean d’Angély sera le premier donné en solo. Composé de 42 élèves, âgés de 11 à 15 ans, des collèges des quatre départements picto-charentais, placé sous la direction de Mathias Charton, inspecteur pédagogique régional d’éducation musicale, mais aussi titulaire de nombreux prix internationaux dans le domaine du chant choral, Acad’Ô’chœur s’est construit un répertoire réjouissant qui traverse les continents, de Brassens et Aragon à Lady Gaga, de Mozart à Leonard Cohen, en passant par Balavoine, Schubert, Alicia Keys, Sartori, Scott Farthing et bien d’autres... Tout cela entonné en plusieurs langues et agrémenté de mini-chorégraphies. Un beau spectacle offert par des jeunes qui, au-delà de leur passion pour le chant et la musique en général, partagent aussi l’amitié et le goût de la perfection. Du vrai bonheur !

 

A Villeneuve-la-Comtesse, le vendredi 6 août

(concert gratuit)

 

Le Quintette à vent Festivo  (Espagne)

 

Qui dit « Eurochestries » dit jeunesse, qualité et passion. Venu d’Andalousie, le Quintette à vent Festivo illustre parfaitement l’ambition de ce festival charentais-maritime : offrir au public quelques-unes des plus pages de la musique classique, mais aussi faire découvrir ou redécouvrir les airs les plus populaires des répertoires nationaux. Et l’Espagne n’en manque pas ! Tous élèves du prestigieux Conservatoire Supérieur Andrès de Vandelvira de Jaèn, Marta (flute), Jésus (hautbois), Maria (clarinette), Rocio (basson) et Luis (cor), ont ainsi à leur programme « un voyage du classicisme au XXème siècle, avant d’offrir un aperçu du folklore ibérique, dont, naturellement, « Andaluza », le plus célèbre pièce de Granados.

 

 

A Saint-Savinien,

le samedi 7 août

 

L’Ensemble de cuivres Jerezano (Espagne)

 

Ils sont douze. Points communs : tous jeunes, de 20 à 25 ans ; tous passionnés par les cuivres, cor d’harmonie, trompette, trombone, tuba, clairon,... ; tous andalous, tous attachés à Jerez de la Frontera et, surtout, à l’orchestre Alvarez Beigbeder, fondé dans cette ville voici près de 25 ans. Une formation symphonique qui, en 2019, a participé au Festival Eurochestries Charente-Maritime sous la direction de José Colomé, un « sevillano » pur jus, brillant et talentueux. Le voici cette fois à la tête de cet ensemble de cuivres Jerezano, dont le répertoire, éclectique, comprend des œuvres tout autant de la Renaissance, d’autres de l’époque baroque, que des classiques du jazz et des morceaux pour fanfare. Sans oublier bien sûr les compositions de German Alvarez Beigbeder, qui illustrent à merveille la tradition espagnole et la chaleur de sa musique. Il sera sûrement bien difficile au public de ne pas participer lui-même au concert par ses applaudissements...

 

A Tonnay-Boutonne,

le 8 Août 

 

Le quatuor de trombones « Quatuorbone Fusion »

 

Rien ne prédestinait ces quatre jeunes garçons à se rencontrer, si ce n’est l’attrait de la France, puis leur goût commun pour le trombone. Kelvin est né à Hong-Kong, Andrès à Bogota et les deux Luis au Venezuela. Quatre virtuoses qui, aujourd’hui, après s’être produits souvent dans des orchestres nationaux réputés, poursuivent leurs études musicales supérieures à Paris, au Conservatoire à rayonnement régional, dans la classe de Jacques Mauger. Quatre amis qui, cette année, ont décidé de s’unir pour offrir aux amoureux des Eurochestries un programme composé d’une dizaine de pièces classiques (Mozart, Verdi, Händel, Haydn, Borodin, Tchaïkovsky,...) qui mettent en valeur leur instrument préféré. Ce qui ne les empêche pas d’explorer d’autres genres, le jazz et la musique latino-américaine notamment. D’autres sonorités, mais tout aussi éclatantes !

 

à Saint-Georges-de-Longuepierre

Le dimanche 8 août,

 

L’Ensemble à vent Magistral Band  (Espagne)

 

Le Magistral Band, qui animera ce concert du Festival Eurochestries Charente-Maritime est née d’une belle amitié entre une quinzaine d’élèves du Conservatoire professionnel de musique Pedro Aranaz, de Cuenca, une ville de Castille-La Manche, au centre de l’Espagne. Leur projet : préserver, diffuser, promouvoir la musique en milieu rural, dans le but de le revitaliser par des manifestations culturelles. On ne peut être plus en adéquation avec Eurochestries et Cap Saintonge ! Leur répertoire est très complet, allant d'œuvres populaires telles que pasodobles, marches et zarzuelas, à la musique traditionnelle de leur région, en passant par des pièces de jazz et de blues dans le plus pur style américain et en intégrant des œuvres classiques. Placé sous la direction d’un chef de 29 ans, Pablo Martinez Valiente, la « Band » promet une soirée « Magistral » !